ABOUT

​Debora Seffer n'a pas 25 ans lorsqu'elle obtient le Django d'or du meilleur espoir français et joue dans les festivals internationaux.

Elle a enregistrée neuf albums sous son nom qui témoignent de l'étendue de son univers et de son tempérament y déployant autant de musicalité et d'originalité dans les standards (avec Kenny Werner, Ray Drumond et Billy Hart notamment) que dans des contextes proches du rock.

Développant avec exigence la voix depuis quelques années , Debora Seffer est devenue une personnalité musicale singulière et attachante évoluant naturellement dans un style très actuel.

Avec son nouveau projet elle fait résonner ses origines hongroises. retour aux sources.

1992 — Elle crée son premier Quartet, avec Thierry Maillard au piano. Son premier album « Silky » (La Lichere) est salué par la critique.

Didier Lockwood dira d'elle : « Ce premier enregistrement témoigne de son talent, d'une technique très affinée, d'un immense tempérament et surtout d'une grande originalité. 

1993 Debora Seffer obtient le « Django d'Or » du Meilleur Espoir français du Jazz.

1994 - 1996 — Les concerts s'enchaînent : Le Festival International de Jazz de Montréal, une tournée en Suède, le Festival de la Côte d'Opale, le Festival d'Antibes-Juans-les-Pins (Jazz à Juan), une prestation à Pusan en Corée... Elle jouera entre autres avec Ornette Coleman, Stéphane Grappelli, Marcel Azzola, Christian Escoudé et Biréli Lagrenne. Lors d'une télé ("Salut Manu" FR3) elle rencontre la chanteuse Mauranne, qui l'invitera à l'Olympia pour jouer.

1997 — Lors de la sortie sous le label RDC Records de son troisième disque « Mantsika », la critique est unanime. Elle joue à New York avec Lenny Stern et se produit à nouveau au Festival International de Jazz de Montréal aux côtés de Biréli Lagrenne, Dennis Chambers et Matthew Garisson. Puis elle assure la première partie de la tournée de Joe Lovano et joue en duo avec le guitariste Larry Coryell.

1998 — Toujours avec une équipe très soudée a laquelle la Fondation Sacem s'est joint, elle participe aux "Talents 98" du MIDEM où elle triomphe devant la profession conquise. Elle repart en tournée en mars, cette fois-ci en première partie de John Mc Laughlin.

Juillet 1999 — Debora enregistre « Standards » (RDC Records), avec Kenny Werner (piano), Ray Drumond (basse) et Billy Hart (batterie).

2003 — L'album « Debora Seffer New Group » sort chez Muséa, avec la formation d'un nouveau Quartet : Thierry Maillard (piano), Laurent Souques (contrebasse) et Jean-My Truong (batterie). Pour la première fois, sur cet album Debora utilise sa voix...

2004 et 2005 — L'album « Héliotropes » (Cristal Records) sera suivi d'une tournée dans toute la France.

2010 — Album éponyme du groupe « 4 Essential », avec Thierry Maillard (piano), Dominique Di Piazza (basse) et Yoann Schmitt (batterie)

2011 — De retour en studio, Debora Seffer enregistre un nouvel album de chant. « Someone to Watch Over Me » sort en Novembre 2012

chez Musea.

2013 à 2017 Tournées en France et en Europe (Sunset - sunside) - l' Ermitage - Le Triton et enregistrement d'un nouvel album " A la croisée des chemins" au Studio de la Grande Armée" avec la collaboration de Bojan Z, Damien Varaillon, Jen Pascal Molina et Thomas Savy. 

 

 

 

DEBORA SEFFER  

BIOGRAPHIE

COMPOSITION  CHANT VIOLON 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now